le récit
Le récit de la rencontre
Une histoire universelle…


[qui ne disent mot]..., des corps chorégraphiés qui tissent entre deux inconnu.e.s cette histoire née de la rencontre, de l’entrée en correspondance, univers des corps oniriques, tangibles, apaisés, qui se confrontent.

 

Ça nous parle aussi du genre, masculin/féminin, des frontières, de la sensibilité commune. La mise en correspondance synchronisée des images photographiques, de séquences vidéo, et des improvisations dansées et sonores nous guide donc dans ce voyage poétique.


Ces allers et retours du réel au virtuel, avec les mises en espace sur les écrans et sur le plateau réunis, eux-mêmes déclenchés par les gestes qui guident les mouvements du Karlax, calquent et superposent dans une spirale effrénée les vidéos des mouvements du corps de la danseuse, leur dissolution et leur reconstruction sonorisée.

Les récits s’enchaînent au rythme de la relation humaine et des conséquences de la rencontre.

Découverte, révélation [partie onirique], puis séparation , et la vie qui continue. 

Enfin, "consolidation" ou pas de cette rencontre et le désir ou obligation
de se revoir, ou pas.

Et puis, quand on n’est pas ensemble, comment habite-t-on ensemble dans l’univers de chacun ?

Nous nous rencontrons et voilà ce que j’ai appris de toi/vous.
Voilà ce que nous avons compris l’un de l’autre.


Cette histoire est notre histoire.

©jmc_Walking01-3441_l_rencontre.jpg
©jmc_Walking01-3520_rencontre.jpg